ORA ET LABORA

Prie et travaille. Labor-Oratoire… Encore une subtile énigme des alchimistes. (Quelle bande de déconneurs ceux là alors !) Ces deux mots nous apprennent que le travail de l’alchimiste n’est pas simplement un travail « technique ». Que les traités alchimiques ne sont pas des genre de tutoriels youtube de l’époque, mais que l’Alchimie, c’est un travail sur deux plans. Matériel et spirituel. En effet, suivre bout à bout les étapes décrites, et maintenant, en plus, décryptées au grand public, dans un livre ou sur une page internet vous donnera sans aucun doute des résultats « chimiques », mais pas forcément des résultats « alchimiques ».
La différence réside donc dans le mot prière. Alors je vous vois venir, bande de petits mécréants… « Ouais, prier, c’est vraiment un truc de cathos, patati, patata… »
En fait non. Prier ça existe dans des tas de traditions. Mantras, incantations, phrases magiques et autre vibrations de mots rythment toutes sortes de cultes et de pratiques.
La prière à un intérêt méditatif. Quand on prie, quand on psalmodie, quand on récite un mantra, on induit une sorte de transe méditative, état dans lequel on peut agir sur l’inconscient et utiliser les forces inconscientes pour créer. Créer quelque chose de « plus » que de la matière, transformer, ou plus exactement, transMUTER la matière en énergie et inversement.

12214249_828908480540170_1481829090_o
Laboratoire d’Alchimie – revue ROSA MYSTICA (Jolivet Castelot) – Esoshare

  Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut.

« Nul ne peut transmuter la matière s’il ne s’est transmuté lui même. »
Paracelse

Phrase mille fois célèbre de l’Alchimie, mais qui la comprends réellement ? Qu’est-ce que ça veut dire ce biniou là ? Plein de choses, mais en l’occurrence, l’interprétation qui nous intéresse, c’est que ce qui se passe dans la matière se passe dans l’esprit et inversement.
Quand l’alchimiste travaille sur une matière, son but est de s’aligner avec cette matière.
Quand il purifie de l’antimoine dans son creuset, l’alchimiste purifie aussi son esprit.
Pour la psychanalyse, Carl Jung en tête, qui à cherché dans l’Alchimie des résonances à ses travaux, purifier son esprit, c’est en retirer les scories… ce qu’après des années de travaux se retrouve en PNL sous formes des « croyances limitantes ».
En gros, parce que je résume et je schématise là, hein, les croyances limitantes, ce sont des choses qu’on a intégrées pendant la construction de notre égo. Au moment de notre enfance où on commence à chercher à se définir, à être « soi ». Mais comme il est très difficile de se connaitre soi – pour ne pas dire impossible – on se défini par rapport à la vision qu’on les autres de nous. C’est le seul miroir « parlant » que nous ayons, surtout à l’enfance.
La mère qui dit à son enfant : « T’es pénible, tu parles trop, tais toi. », le professeur qui répète sans cesse à un élève : « Tu es un bon à rien, tu ne feras jamais rien de ta vie. » La société qui te répète que : « Tu es un consommateur, tu es là pour acheter » et j’en passe. Mais ça marche aussi dans l’autre sens, hein. La mère qui répète « Mon enfant est merveilleux, c’est le plus intelligent, le plus beau, les autres sont nuls à côté de lui ».
Bref, tout ce qui nous compare aux autres et tente vainement de nous définir comme individu est une croyance limitante.
La thérapie ne va s’intéresser qu’à celles qui posent des problèmes quotidiens, comme les phobies, les tocs, les angoisses, la dépression… L’Alchimie elle, par le travail conjoint du laboratoire et de l’oratoire, de la méditation et de la prière, vise à purifier cette matière première qu’est l’ego de toutes ces scories.

V.I.T.R.I.O.L.

Quand on médite, on est immobile, on est UN, on est plus défini par rapport à quelque chose. On va visiter les profondeurs de son inconscient. C’est le « Visista Interior Terrae ».
La prière est le moment de la purification, le moment ou on se débarrasse de ce qui nous empêche d’aller dans la direction voulue. Les mantras sont bien des formules de guérison, de changement, au même titre que les incantations magiques ou finalement… au même titre que les litanies longues et monotones des hypnothérapeutes. La prière est donc le « Rectificando ». Et… à force de méditation et de prière, de reprogrammation de l’inconscient, chaque réveil de transe nous amènera plus proche d’un « nous même » dénué des illusions de notre égo (C’est beau ce que j’écris…). C’est le « Invenies Occultum Lapidem ». La Pierre Philosophale.

La prière de l’Alchimiste.

En lisant « Alchimie, Nouvelles études diverses sur la Discipline alchimique et le Sacré hermétique », une compilation d’articles écrits par Eugène Canseliet, que j’ai trouvé cette prière, attribué par Louis Figuier à Nicolas Flamel. (Oui, oui, comme dans Harry Potter.)

Nicolas Flamel, écrivain et alchimiste célèbre, habite à Paris, au XIV ème siècle, dans une maison adossée à l’église Saint-Jacques de la Boucherie, où se dresse maintenant, la tour Saint Jacques, à deux pas de la place de Châtelet. Il aurait réalisé la Pierre Philosophale, après avoir rêvé, en 1357, d’un ange lui montrant un  livre. Nicolas Flamel à 27 ans à ce moment (enfin, d’après certains biographes, pour d’autres il est né en 1340, donc en fait, on sait pas trop, du coup, ça ferait 17 ans quand l’ange lui rend visite…Bref, on s’en fout.) Quelques mois plus tard, un marchand entre chez lui et lui propose d’acheter, pour deux florins un livre « rare et précieux ». Flamel, alors libraire (Ce qui explique ce qu’un marchand de livre faisait chez lui…) reconnais le livre qui lui avait montré l’ange, et l’achète.

Seulement voilà… le livre est très joli, mais plein de gravures, d’images et de lettres écrites dans une langue qu’il ne comprends pas (A priori, de l’hébreu.)
Un serpent cloué sur une croix, Saturne tranchant les pieds de Mercure à l’aide de sa faux, un roi se faisant tuer, et d’autres images allégoriques  trèèèèèèès jolies.
Y a juste un souci, c’est que le père Flamel, à ce moment là de l’histoire, y rince que dalle à l’histoire. Il n’est pas encore initié, et il pédale dans la choucroute alchimique jusqu’au pif.

Livre_d'Abraham_le_juif_figure6 Livre_d'Abraham_le_juif_figure4 Livre_d'Abraham_le_juif_figure3  Livre_d'Abraham_le_juif_figure1

Il aurait donc, pour percer les mystères de ce livre, écrit un prière pour « obtenir l’intelligence des figures cabalistiques du livre d’Abraham. » comme le dit Canseliet dans son article.

ORAISON

« Dieu tout-puissant, éternel, père de la céleste lumière, de qui viennent aussi tous les biens et tous les dons parfaits : nous implorons ton infinie miséricorde, afin que Tu nous permettes de connaître parfaitement ton éternelle sagesse qui environne ton trône et par laquelle toutes choses ont été créées et faites, et sont, à présent encore, conduites et conservées. Envoie-la nous de ton ciel saint et du trône de ta gloire, afin qu’elle soit et travaille avec nous, puisqu’elle est la maîtresse de tous les arts célestes et occultes et qu’elle sait et comprend toutes choses. Fais lentement qu’elle nous accompagne dans toutes nos œuvres, afin que nous obtenions la véritable intelligence et la pratique infaillible de cet Art très noble, qui est la pierre miraculeuse des sages, que Tu as cachée au monde et, du moins, que Tu as coutume de révéler à tes élus. Que, certainement et sans aucune erreur, nous apprenions l’Œuvre suprême qui, par nous, doit être ici poursuivi sans relâche. Tout d’abord, que nous l’entreprenions convenablement et bien ; que nous progressions constamment dans ce travail ; enfin que nous le terminions bienheureusement et en jouissions avec joie pour toujours, par Jésus-Christ, cette pierre céleste, angulaire, miraculeuse et fondée de toute éternité, qui, avec toi, ô Dieu le Père, et l’Esprit-Saint, véritable Dieu, dans une indissoluble et divine essence, commande et règne, Dieu triple en un, loué extrêmement dans les siècles sempiternels. Ainsi soit-il. »

Et, en latin dans le texte :

ORATIO

« Omnipotens, æterne Deus, pater cœlestis luminis, a quo etiam omnia bona et perfecta dona proveniunt : rogamus infinitam tuam misericordiam, ut nos æternam tuam sapientiam, quæ continuo circa tuum thronum est, et per quam omnia creata factaque sunt ;  atque etiamnum regentur, et conservantur, recte agnoscere patiaris ; mitte illam nobis de sancto tuo cœlo, et ex throno tuæ gloriæ, ut una nobiscum sit, et simul laboret, quoniam magistra est omnium cœlestium occultarumque artium, etiam omnia scit et intelligit. Fac moderate nos comitetur in omnibus nostris operibus, ut per illius spiritum verum intellectum, infallibilemque processum Nobilissimæ hujus artis, hoc est, sapientum miraculosum lapidem, quem mundo occultasti, et saltim electis tuis revelare soles, certo, et sine ullo errore, discamus, et ita summum opus, quod heic nobis peragendum est, primum recte, et bene inchoemus, in eo, ejusdemque labore constanter progrediamur, et tandem etiam beate absolvamus, illoque æternum cum gaudio fruamur, per cœlestem illum et ab æterno fundatum angularem miraculosumque lapidem Jesum Christum, qui tecum, ô Deus pater, una cum spiritu sancto, verus Deus, in una indissolubili divina essentia, imperat et regnat, triunicus Deus, summe laudatus in sempiterna secula. Amen. »

Dist de Kaerth.

Sources :

« Alchimie, Nouvelles études diverses sur la Discipline alchimique et le Sacré hermétique » – Eugène Canseliet
« Nicolas Flamel ou le secret du Grant Œuvre » Gilette Ziegler

Publicités

A propos distdekaerth777

Esoterist - Occultist - Graphic Artist - Photographer - Musician.
Cet article, publié dans Alchimie, Hermétisme, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour ORA ET LABORA

  1. gima46 dit :

    merci pour cet article dans lequel vous avez parfaitement résumé l’essentiel…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s